vendredi 28 septembre 2012

A Prévert



Avant de rentrer dans la saison des pierres
J’aimerais bien mettre en ordre
Les choses absolument nécessaires
Le ciel bleu et les moutons sans patte
La pluie cette couturière qui s’épuise
A recoudre les flaques
Les fourmis à la recherche de la Phrase initiale
Les saules qui étendent
Leurs souvenirs à sécher



Aucun commentaire: